La loi sur les services numériques a-t-elle un impact sur les entreprises situées en dehors de l'UE ?

La loi sur les services numériques de l'Union européenne a un impact significatif sur les fournisseurs de services numériques dans l'UE. Ces places de marché en ligne, plateformes de médias sociaux, moteurs de recherche et autres fournisseurs de services numériques doivent se conformer à de nouvelles exigences en matière de modération des contenus et de rapports. Mais qu'en est-il des entreprises basées en dehors de l'UE ?

La loi sur les services numériques (DSA) est un ensemble de réglementations introduites par l'Union européenne (UE) pour réguler les fournisseurs de services numériques et niveler l'ensemble de l'espace numérique. Elle vise à créer un environnement en ligne équitable et transparent pour les consommateurs et les entreprises au sein de l'UE en s'attaquant à trois problèmes principaux : les contenus illégaux, les produits nocifs et contrefaits, et les pratiques commerciales déloyales. 

Comprendre l'ASD est essentiel pour toute entreprise qui opère dans l'UE ou qui a des clients ou des vendeurs dans l'UE. Mais qu'en est-il si votre entreprise est basée en dehors de l'UE mais a des clients ou des vendeurs dans l'UE ? Devez-vous quand même vous conformer à l'ASD ?

Dans cet article, nous examinerons les implications de l'ASD pour les places de marché non européennes et les raisons pour lesquelles elles devraient se préoccuper de ces réglementations, au même titre que leurs homologues européennes.

Qu'est-ce que l'ASD ?

L'ASD a été proposée par la Commission européenne en décembre 2020 et sera pleinement mise en œuvre le 17 février 2024. Elle se compose de règles et de règlements qui régissent les services numériques dans l'UE, y compris les marchés en ligne, les plateformes de médias sociaux, les moteurs de recherche et les intermédiaires en ligne.

L'objectif principal de l'ASD est d'améliorer la transparence et la responsabilité des services numériques, en veillant à ce que tous les utilisateurs soient traités équitablement et que leurs droits soient respectés. Elle vise également à empêcher la diffusion de contenus illégaux ou préjudiciables sur les plateformes en ligne.

Les trois principaux problèmes que l'ASD cherche à résoudre sont les suivants : 

Contenu illégal

L'une des principales dispositions de la DSA est la responsabilité qui incombe aux fournisseurs de services numériques de retirer les contenus illégaux de leurs plateformes dans un délai raisonnable. Il s'agit notamment des discours haineux, des contenus terroristes, des contenus pédopornographiques et des atteintes à la propriété intellectuelle.

Produits nocifs et contrefaits

L'ASD exige également que les places de marché en ligne prennent des mesures pour empêcher la vente de produits nocifs et de contrefaçons sur leur plateforme. Ces mesures comprennent la mise en œuvre d'une procédure de notification et d'action permettant aux utilisateurs de signaler de tels produits, ainsi que la garantie de la sécurité des produits et de leur conformité aux réglementations de l'UE. 

Pratiques déloyales sur le marché

L'ASD vise également à réglementer les pratiques commerciales déloyales, telles que l'utilisation d'algorithmes qui favorisent les contenus illégaux ou préjudiciables, la partialité dans les systèmes de classement et de recommandation, et les pratiques publicitaires opaques.

La DSA s'applique-t-elle aux places de marché non européennes ?

La réponse courte est oui. 

La DSA s'applique à tout fournisseur de services numériques qui opère dans l'UE ou qui a des clients/vendeurs dans l'UE, quel que soit le lieu d'établissement de l'entreprise. Cela signifie que même si votre place de marché est située en dehors de l'UE, mais que vous avez des clients/vendeurs de l'UE, vous êtes toujours tenu de vous conformer à la DSA. 

Si les clients/vendeurs de l'UE ne font pas partie de vos services et que vous n'envisagez pas de vous implanter sur le marché européen, l'ASD ne s'applique pas à votre entreprise. Toutefois, étant donné que l'UE regroupe un grand nombre des principales économies du monde, il s'agit là d'une exception rare pour de nombreuses entreprises. 

La Commission européenne précise que les dispositions de l'ASD "s'appliquent dans le marché unique de l'UE, sans discrimination, y compris aux intermédiaires en ligne établis en dehors de l'Union européenne qui offrent leurs services dans le marché unique".

Le champ d'application de l'ASD est large et s'applique à :

  • Services intermédiaires offrant une infrastructure de réseau, tels que les fournisseurs de services Internet, les bureaux d'enregistrement de noms de domaine et les moteurs de recherche en ligne
  • Services d'hébergement tels que les fournisseurs de services d'hébergement en nuage et d'hébergement web
  • Les plateformes en ligne, telles que les places de marché, les magasins d'applications et les plateformes de médias sociaux

Pourquoi les places de marché des pays tiers devraient-elles s'en préoccuper ?

Les places de marché non européennes peuvent penser que l'ASD ne les concerne pas puisqu'elles ne sont pas physiquement situées dans l'UE. Cependant, le non-respect de la DSA peut entraîner des sanctions et des amendes importantes, même pour les entreprises basées en dehors de l'UE.

Les sanctions en cas de non-respect vont d'amendes pouvant atteindre 6 % du chiffre d'affaires global d'un prestataire de services à la suspension potentielle, voire à la fermeture, de la plateforme en question. En d'autres termes, même si votre entreprise opère uniquement en dehors de l'UE, vous risquez de subir des conséquences importantes si vous ne vous conformez pas à l'ASD et si vous avez des utilisateurs, des vendeurs ou des clients basés dans l'UE.

En outre, en se conformant à l'ASD, les places de marché non européennes peuvent démontrer leur engagement en faveur de la transparence, de l'équité et de la protection des consommateurs. Cela peut contribuer à instaurer un climat de confiance avec les clients de l'UE et à rendre votre place de marché plus attrayante pour les vendeurs potentiels.

Que doivent faire les places de marché des pays tiers ?

Si votre entreprise entre dans le champ d'application de la DSA, vous devez vous conformer à plusieurs obligations:

  • Publier des rapports annuels détaillant toute modération de contenu à laquelle votre entreprise s'est livrée au cours de la période concernée
  • Spécifier dans les conditions générales de votre plateforme les restrictions qui peuvent être imposées aux utilisateurs du service en ce qui concerne les informations fournies par l'utilisateur.
  • désigner un point de contact (ou, si l'entreprise est située en dehors de l'UE mais offre des services dans l'UE, désigner un représentant légal) pour leur permettre de communiquer avec les autorités des États membres, la Commission européenne et la future Commission européenne des services numériques
  • Désigner un point de contact unique pour permettre aux utilisateurs de communiquer avec eux et fournir les informations de contact nécessaires.

Il existe également des obligations supplémentaires pour les VLOP (très grandes plateformes en ligne) et les VLOSE (très grands moteurs de recherche en ligne) :

  • Identification et évaluation des risques systémiques découlant de la conception ou du fonctionnement de leur service, y compris les systèmes algorithmiques, et mise en place de mesures d'atténuation raisonnables, proportionnées et efficaces contre les risques identifiés.
  • Tenue d'un registre détaillant les informations sur les publicités présentées sur les interfaces en ligne
  • Développement d'un nouveau mécanisme de réponse à la crise, permettant à la Commission de contraindre les VLOP et les VLOSE à certains comportements dans des circonstances extraordinaires.
  • Audit externe et indépendant, transparence accrue et responsabilité publique
  • Possibilité pour les utilisateurs de choisir de ne pas recevoir de recommandations basées sur le profilage
  • Le partage des données avec les autorités et les chercheurs pour leur permettre de comprendre l'évolution des risques en ligne

Création de profils pour tous les vendeurs

L'une des principales obligations de l'Autorité de régulation des marchés financiers est de veiller à ce que tous les vendeurs de votre place de marché disposent d'un profil affichant leurs coordonnées, à savoir leur nom, leur adresse, leur adresse électronique et leur numéro de téléphone. Cette obligation s'applique aux vendeurs de l'UE et des pays tiers.

La création de profils pour tous les vendeurs peut contribuer à garantir la transparence et la responsabilité sur votre place de marché, en permettant aux utilisateurs de signaler plus facilement tout problème ou toute infraction. Cela permet également de protéger les consommateurs en leur fournissant les informations nécessaires pour qu'ils puissent prendre des décisions d'achat en connaissance de cause.

Vendeurs de l'UE et vendeurs hors UE

À la base, il n'y a pas de distinction entre les vendeurs de l'UE et ceux des pays tiers dans le cadre de l'ASD. Tous sont soumis aux mêmes obligations et réglementations. Toutefois, en fonction de l'emplacement de votre place de marché et de l'origine de vos clients/vendeurs, vous devrez peut-être vous conformer à des lois et réglementations supplémentaires.

En conclusion, les places de marché non européennes doivent se conformer à l'ASD, car cela leur permet non seulement d'éviter les sanctions, mais aussi de démontrer leur engagement en faveur de la transparence, de l'équité et de la protection des consommateurs. 

KYC aussi simple que 1.2.3.

Chez Trolley, nous comprenons l'importance de se conformer à la DSA pour les places de marché européennes et non européennes. Les capacités de paiement global étant une caractéristique appréciée de la plateforme, il était logique pour nous de proposer des solutions de conformité à la DSA. C'est pourquoi notre plateforme est conçue pour vous aider à respecter vos obligations dans le cadre de la DSA de manière simple et efficace.

Nous automatisons la conformité des vendeurs DSA pour les places de marché en pleine croissance, avec KYC et KYB intégrés, afin que vous puissiez opérer en Europe en toute confiance, que votre entreprise soit ou non située dans l'UE. 

Grâce à l'intégration automatisée des vendeurs et à la collecte de données, ainsi qu'à la vérification de l'activité et de l'identité, le kit de conformité DSA de Trolley vous permet de relever les défis de la loi sur les services numériques de l'UE et de réduire vos risques globaux.

Nous avons également d'autres ressources disponibles pour vous aider à comprendre comment vous mettre en conformité, y compris un calendrier complet de la mise en œuvre de la DSA et un guide de la DSA pour les places de marché

Les places de marché basées aux États-Unis peuvent bénéficier de notre guide sur la loi INFORM Consumers Act, qui impose la collecte, la vérification et la divulgation d'informations spécifiques sur les vendeurs des places de marché.

Contactez-nous dès aujourd'hui pour en savoir plus sur nos services et sur la manière dont nous pouvons aider votre marché à prospérer, ou pour en savoir plus sur nos solutions de mise en conformité avec l'ASD.

Partager cet article :

Rejoindre le Payouts Pulse

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois dans votre boîte aux lettres électronique des informations essentielles, des nouvelles du secteur et tout ce qui concerne les paiements.

Plus d'informations à découvrir

Redevances musicales imprimées : Guide à l’intention des professionnels de l’industrie de la musique

Redevances musicales imprimées : Guide à l’intention des professionnels de l’industrie de la musique

Ce guide a pour but d'aider les professionnels de la musique à mieux comprendre...
Maîtriser l’art de l’octroi de licences d’échantillons : un guide pratique

Maîtriser l’art de l’octroi de licences d’échantillons : un guide pratique

Lisez pour comprendre les complexités de la gestion des droits d’auteur, des licences et des redevances...
Redevances de synchronisation : Un guide pour l'ère du streaming et des médias sociaux

Redevances de synchronisation : Un guide pour l'ère du streaming et des médias sociaux

Un guide sur les redevances de synchronisation - ce qu'elles sont, comment elles sont calculées, comment elles sont...
Comprendre les paiements : Comment les redevances d'exécution sont-elles calculées et déclarées ?

Comprendre les paiements : Comment les redevances d'exécution sont-elles calculées et déclarées ?

Ce guide sert de point d'entrée pour ceux qui cherchent à comprendre...

Prêt à commencer ?

Pour en savoir plus sur Trolley, planifiez une démonstration avec l'un des membres de notre équipe ou démarrez un chat avec un expert produit en sélectionnant la boîte en bas de votre écran.